Restauration

Redonner une nouvelle jeunesse à un ancien archet requiert une certaine philosophie que certains oublient parfois. Remettre en état ne s'arrête pas à la remise en fonctionnement de l'objet. Le respect de celui qui a fabriqué son instrument autrefois est une valeur essentielle afin de redonner vie à l'archet tout en lui gardant son authenticité et le style qui sont à la base de sa conception. Bien connaître les Maîtres d'antan est indispensable pour réaliser de belles restaurations en gardant les diverses proportions, courbes et patines, dans un esprit de conservation du patrimoine sans trahir son concepteur. À titre d'exemple, un mauvais choix de nacre, une plaque de tête mal proportionnée, ou un recambrage de la baguette non adaptée à l'auteur serait à mon sens une grande erreur et trahirai l'ancien artisan en n'assurant pas la pérennité de son œuvre…

Se mettre à la place du concepteur dans un esprit de " restaurateur copiste " pour se rapprocher au plus près de l'œuvre originale me semble plus intéressant et beaucoup plus juste.

Enture de tête archet Restauré

Enture de tête sur archet de violon

Hausse en ébène archet Restauré

Hausse restaurée

Enture de pan archet Restauré

Bas de baguette de violoncelle restaurée avec une enture aux pans

Fracture au collet archet Restauré

Fracture au collet
Fracture restaurée

Restauration d'une fracture au collet